Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Hypertrophie mammaire, Plastie de réduction

C’est l’intervention de correction des seins de volume trop important (hypertrophie mammaire)Si la limite entre le sein ‘’normal ‘’ et le sein hypertrophique est parfois subjective (question de goût et de mode). Le sein trop lourd, outre son aspect inesthétique, entraîne souvent une gêne physique qui peut être importante avec des douleurs au niveau du dos et des bretelles de soutien-gorge et des troubles de la statique vertébrale. Il est pratiquement toujours accompagné d’une ptose qui lui donne son aspect inesthétique.

L’hypertrophie mammaire constitue, pour la femme ou la jeune fille qui en est atteinte un véritable handicap physique (impossibilité de faire du sport), qui peut influer sur son épanouissement psychologique.
L’intervention peut être pratiquée dés la fin de la croissance, vers dix sept, dix huit ans voire plus tôt dans les formes très importantes.

photo-reduction-mammaire-lifting-sein.jpg

Le bilan préopératoire va permettre d’apprécier :
- Le volume des seins.                                                                                                                                       - la réduction à faire en concertation avec la patiente.
- Le degré de la chute.
- La qualité de la peau, distendue ou tonique, avec ou sans vergetures
- L’état des mamelons qui peuvent être ombiliqués. Ce défaut pourra être corrigé dans le même temps opératoire.

Une visite de l’anesthésiste et des examens généraux et une mammographie sont nécessaires à la recherche d’une éventuelle contre indication opératoire.

La plastie mammaire de réduction dure environ deux heures et demie , elle se pratique sous anesthésie générale. Elle consiste :
- à enlever la glande mammaire en excès, en corrigeant une éventuelle asymétrie, pour arriver au volume souhaité : celui-ci doit rester modéré afin d’éviter une récidive de la chute surtout si la peau est peu tonique.
- à retailler la peau à la manière d’un soutien-gorge qui va maintenir la glande en bonne position.

Le sein obtenu a une forme naturelle et agréable.
Les cicatrices cachées par le sillon en position debout sont par contre découvertes en position couchée. Dans la plupart des cas elles sont peu visibles ; mais, quelque soit la qualité de la suture et des soins post-opératoires, certaines personnes font des cicatrices de mauvaise qualité qui sont alors assez visibles, mais qui, toutefois, restent cachées par le maillot de bain.
Le sein opéré va ensuite se comporter comme un sein naturel devant la grossesse, l’amaigrissement, le vieillissement….En particulier l’allaitement est possible dans la technique que je pratique, mais pas dans toutes les techniques.

Les cicatrices se situent autour de l’aréole et dans la partie inférieure du sein où elles prennent la forme d’un T inversé dont les branches, plus ou moins longues en fonction du degré d’hypertrophie, se terminent dans le sillon sous mammaire .
Le séjour en clinique est d’environ 48 heures avec un pansement de contention.

Les suites opératoires sont peu ou pas douloureuses. Le pansement de contention est remplacé au bout de 48 heures par un soutien-gorge de maintien qui sera porté jour et nuit pendant environ un mois. Les sutures sont retirées vers le quinzième jour.
Un arrêt de travail d’environ quinze jours est nécessaire pendant lequel il faudra éviter les efforts violents surtout avec les bras (port d’objet lourd). Une activité tout à fait normale, y compris le sport, peut être reprise après un mois.

hypertrophie-mammaire.jpg

Les résultats d’une plastie mammaire de réduction de l’hypertrophie ne s’apprécie qu’au bout de six mois à un an lorsque le sein aura pris son galbe définitif et les cicatrices auront terminé leur évolution.

Les commentaires sont fermés.